Jahier prêt pour le F91

 

Jahier prêt pour le F91

Von De notre correspondantOlivier Beaume26.09.2016, 12:00 Uhr
 

Sans avoir tout à fait encore un match entier dans les jambes, le Français n'est pas loin de son meilleur niveau à quelques jours du choc face au F91.


Pas intimidé par le très bon début de saison de son voisin, le Benfica Hamm est le premier à dégainer dans un derby engagé dès les premières minutes de jeu. Décalé par Runser sur le flanc droit, Bertino feinte le centre et envoie une frappe puissante qui aurait fait mouche sans un vigilant Ruffier. Le Racing réagit sur une action à peu près similaire mais, cette fois, le centre-tir d'Osmanovic flirte avec le montant d'Alves. Les joueurs de Sami Smaili commencent à prendre le jeu à leur compte, mais ne parviennent pas à matérialiser leur supériorité au tableau d'affichage. Sinani notamment ne fait pas le bon choix malgré une bonne position, avant d'être contré sur un retour parfait de Menèssou. S'ensuit une histoire de penalties non sifflés (au grand dam des supporters des deux camps). Tout d'abord sur le très remuant Osmanovic du Racing. Puis sur un Bertino qui s'écroule dans la surface sans que l'arbitre ne bronche. Un Bertino qui n'avait pas été loin quelques minutes plus tôt, à la demi-heure de jeu, de reprendre un centre parfait de Rizzi.

 

Une erreur de Belgacem amène le 1-0

La deuxième mi-temps reprend sur un rythme tout aussi agréable avec un Racing qui tente de faire la différence d'entrée de jeu, mais Menessou intervient bien sur un centre de Sinani que Jahier était prêt à reprendre. Loin d'être ridicules dans le jeu, les hommes de Dan Santos vont se faire punir sur une grosse erreur du pauvre Belgacem. Ce dernier rate totalement son contrôle sur une passe d'Arantes et permet à l'opportuniste Osmanovic d'aller tromper tranquillement Alves alors qu'on joue depuis 55 minutes (1-0). Après ce coup de massue, le Benfica Hamm tente de sortir la tête de l'eau, mais l'excellent Lacroix dégoûte une nouvelle fois Bertino. Les Benfiquistes vont tout de même être récompensés de leur persévérance. Après une première tentative avortée des 30 mètres à la 86 e , Runser réajuste la mire dans la minute suivante et envoie un missile en pleine lucarne sur un corner mal repoussé (1-1). Hamm pense alors avoir fait le plus dur et est en passe de décrocher son quatrième point de la saison, le premier depuis la fin de la première journée.

Malheureusement pour les hommes de Dan Santos, sur un dernier corner de Sinani, Julien Jahier surgit. Le colosse, qui n'est pas loin de retrouver son meilleur niveau, trouve les ressources pour sauter plus haut que tout le monde et placer un coup de boule ravageur. Le tableau d'affichage affiche 2-1 alors qu'on jouait la 93 e minute...

 

Retour